add share buttons
mar. Jan 18th, 2022

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

Sahel : Un colonel suédois remplace un général français à la tête du groupement européen de forces spéciales « Takuba »

3 min read

En septembre, il avait été annoncé qu’un général suédois allait prendre le commandement du groupement européen de forces spéciales « Takuba », dont la mission consiste à former et à accompagner les forces armées maliennes [FAMa] au combat, contre les groupes armés terroristes [GAT].

Créé en juillet 2020 et ayant atteint sa pleine capacité opérationnelle en avril dernier, le groupement Takuba a jusqu’à présent toujours été commandé par un général français. Logiquement d’ailleurs, étant donné que, avec environ 300 militaires, la France est le principal pays contributeur à cette unité qu’elle a lancée.

Mais ce n’est donc plus le cas depuis le 4 novembre, le général [air] Philippe Landicheff ayant cédé les rênes de Takuba non pas à un général mais à un colonel suédois, dont l’identité n’a pas été précisée.

La passation de commandement a eu lieu sur la base opérationnelle avancée [BOA] de Ménaka, en présence du général Laurent Michon, le commandant de la force Barkhane et, à ce titre, « contrôleur opérationnel » de Takuba. h

Pour rappel, en février 2021, la Suède a engagé 150 membres de ses forces spéciales ainsi que trois hélicopères UH-60 « Black Hawk » et un avion de transport C-130 Hercules au sein du groupement Takuba. Celui-ci réunit également des militaires estoniens, italiens, tchèques et, plus récemment, roumains. D’autres contributions ont été annoncées pour les mois à venir, dont celles du Danemark et de la Hongrie.

« Pour la première fois, un pays européen autre que la France prend le commandement de la TF Takuba pour les quatre prochains mois. La Suède montre à nouveau toute sa détermination et sa volonté d’agir auprès de la France, de ses partenaires européens et des Forces armées maliennes (pour poursuivre la lutte contre les Groupes armés terroristes au Sahel », a souligné l’État-major des armées [EMA], via un communiqué.

En outre, avec la réorganisation du dispositif militaire français au Sahel, Takuba va prendre une importance particulière dans la mesure où l’accent sera désormais mis sur l’accompagnement et le soutien des forces armées locales.

« Le déploiement de cette Task Force européenne marque une avancée majeure dans la prise en compte de la crise en Bande sahélo-saharienne et constitue l’un des axes majeurs de la transformation de l’opération Barkhane, avec le partenariat de combat et la réassurance. Elle constitue également un nouveau pas vers l’autonomisation des FAMa au Mali et s’appuie sur un dispositif adapté aux évolutions de la menace des GAT », a en effet rappelé l’EMA.

Actuellement, Takuba se compose notamment d’un poste de commandement, de deux sous-groupements [l’un, franco-estonien, qui encadre l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention malienne n°3, l’autre, franco-tchèque et d’une force de réaction rapide armée par la Suède

Zone militaire

www.lepaysdogon.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.