add share buttons
lun. Nov 29th, 2021

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

Mali: Un vaste réseau de cyber-prostitution démantelé à Bamako

4 min read

Le commissariat du 11ème Arrondissement de Bamako n’est certainement plus à présenter. Dirigé par le très rigoureux commissaire divisionnaire MAMOUDOU DIABATÉ, il a mis fin à un système très organisé de prostitution et incitation à la débauche, aux ramifications nationales, dirigé depuis Bamako par un individu dénommé BB qui en est l’Administrateur.

Il s’agit d’un réseau de prostitution sans limite, organisé sur le net avec un code d’accès, extrêmement structuré et organisé dénommé «RENCONTRES INTIMES ET DISCRETES». Les enquêteurs ont en effet découvert-là un des plus importants réseaux de prostitution, d’incitation à la débauche et traite d’êtres humains à Bamako, une plateforme crée sur Facebook pour uniquement les adhérents avec son administrateur qui est le seul organisateur de la plateforme. Le commissariat du 11ème arrondissement a sa tête, le jeune discret et très efficace Commissaire Divisionnaire MAMOUDOU DIABATÉ vient ainsi de démanteler ce vaste réseau de prostitution, dont le degré de sophistication a surpris les enquêteurs.

■ Que s’est-il passé ? ■

Tout commence le 10 septembre 2021. Une jeune dame mariée et mère de deux enfants dont nous tairons le nom pour des raisons évidentes, est victime de chantage et d’harcèlement sur le blog «RENCONTRES INTIMES ET DISCRETEs sur Facebook piloté par un administrateur dont elle n’a que les contacts téléphoniques.
La dame prétend qu’elle a accédé à ce blog fermé sur Facebook appelé «RENCONTRES INTIMES DISCRETES” par l’intermédiaire de plusieurs amies et femmes mariées. D’expliquer que l’administrateur du blog invite les jeunes dames mariées ou célibataires à faire des rencontres avec des hommes fortunés dans la plus grande discrétion. L’adhésion est volontaire mais conditionnée à l’envoi de photos en tenue sexy très suggestives et coquines en plus d’un numéro de téléphone joignable.
Et une fois un client trouvé, l’Administrateur lui transmet le numéro en vue de lui permettre de rentrer en contact avec la dame. Le prix de la demi-journée est de l’ordre de 15.000 FCFA et la journée entière, 30.000 FCFA.
Et l’administrateur, le véritable Maitre du Jeu, perçoit respectivement 3.000 et 6.000 F CFA la demi-journée et la journée complète. Aussi, le client lui paie 4000 F CFA pour chaque numéro transmis. L’administrateur du blog montre uniquement les contours sexys de la femme (un aspect qui semble particulièrement intéresser les obsédés sexuels de clients).
Des milliers de jeunes femmes mariées et célibataires sont ainsi membres actives du blog en question avec promesse de préserver leur vie privée tout en les aidant à se faire des sous ! Le slogan du blog est très indicatif : «pour vivre bien, vivons cachés ! ». Sans commentaire !
Notre bonne dame, la plaignante, avait donc décidé d’arrêter car après tout, il s’agit d’histoires sans lendemain et préjudiciables à son foyer. Elle demanda donc à l’Administrateur de retirer son numéro ainsi que sa photo du blog. Affaire conclu ? Que non !
Malgré cette injonction, les clients continuaient sans cesse à l’appeler et à la solliciter. Agacée, elle appela une seconde fois l’administrateur et insista pour qu’il la retire du blog. Refus catégorique de ce dernier au motif, selon lui, que la dame en question est la plus sollicité du blog. Pas question donc pour lui de se passer de la manne financière qu’elle représente. Pour autant, si la dame souhaitait arrêter, elle devra lui payer une compensation, et un éventuel refus équivaudrait à exposer son visage sur le site. Sans hésiter, la dame paya le montant demandé mais comprit, à partir de cet instant, qu’elle s’était fourrée dans un piège sans fond. Qu’à cela ne tienne, elle paya.
Mais quelques jours plus tard, la dame visita le site et aperçu sa photo, le visage découvert. Elle demanda encore à l’administrateur de retirer ses contacts et photo. Encore un refus catégorique ! Et il demanda, une fois de plus, à la dame de payer… Alors, n’en pouvant plus, elle décide de porter plainte contre l’administrateur du blog pour Chantage, Incitation à la débauche, Proxénétisme et de Traite de personnes. L’affaire échut ainsi au Compol DIABATE en charge du 11ème Arrondissement de Bamako avec la discrétion qui seyait à l’affaire et à ce commissariat.
Ainsi, le 12 septembre 2021, le fameux Administrateur aux multiples noms fut arrêté à Kalancoro. Il a la double nationalité Togolaise et malienne. Les fouilles ont permis de découvrir ses téléphones portables avec des photos de milliers de femmes. Et des milliers contacts d’hommes et femmes sur son blog. Et, tenez-vous bien : son téléphone n’a cessé de sonner depuis son interpellation par la police.
Ces jeunes dames célibataires mariées sont vulnérables et ciblées en tant que telles : enfant à charge, parent gravement malade, mari qui ne travaille pas, souvent endettée… La promesse de revenus élevés les incite à livrer honneur et dignité au risque de tout perdre en fin de compte.
Et la plaignante n’a pas manqué de parler de son regret. Elle ignorait totalement les dangers de cette activité.

Femmes, vous voilà averties !

Bravo au compol DIABATÉ.

Source: Journal Kojugu kelebaa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.