add share buttons
sam. Oct 16th, 2021

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

SAHEL : Un programme de 65 milliards FCFA pour stabiliser le Mali, Burkina et Niger.

3 min read

Niamey (Niger), siège de l’Unité de gestion, a abrité le lancement global, le 22 juin dernier, du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro Arides). Au Mali, le ministre délégué chargé de l’Élevage et de la Pêche a officiellement lancé Pro Arides, ce mardi 7 septembre 2021.

-maliweb.net- Un programme de 100 millions d’euros, soit plus de 65 milliards FCFA. Tel est le coût de l’ambitieux Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel. Un programme qui vise à transformer les systèmes alimentaires dans trois pays du Sahel : Burkina, Niger et Mali. Le programme de 10 ans est financé par le gouvernement des Pays-Bas et mis en œuvre par un consortium d’organisations dirigé par l’Organisation néerlandaise pour le Développement (SNV).

Au Mali, le Pro Arides couvrira les localités de San, Tominian (région de Ségou), Banakass et Koro (région de Mopti). « Le Consortium Pro-Arides s’engage à la mise en œuvre de programmes innovants d’amélioration de la résilience, de la sécurité alimentaire et de revenus des ménages agricoles et agro-pastoraux affectés par un climat très variable », a indiqué Harm Duiker, directeur-pays de la SNV-Mali.

Cinq trajectoires

Le Pro Arides qui se fait avec la participation d’universités et instituts de recherche, s’articulera autour de cinq trajectoires de la théorie du changement. A titre indicatif, la trajectoire 1 permettra d’améliorer les systèmes de production de l’alimentation, des exploitations agricoles et des troupeaux. Concrètement, il s’agit d’apporter des technologies et des pratiques agricoles plus adaptées au climat de la zone d’intervention.

Pro Arides, a expliqué l’ambassadeur des Pays-Bas au Mali, Marchel Gerrmann, offre l’opportunité de résorber la pauvreté à travers les emplois salariés pour les jeunes et les femmes du Sahel. « L’approche Pro Arides porte une valeur ajoutée de durabilité », a indiqué l’ambassadeur qui voit en ce programme la « voie vers un Sahel plus résilient et durable ».

« Les chaînes de valeur du secteur agricole sont négativement impactées par le Covid-19 et les attaques terroristes en cette période hivernale », a reconnu Youba Ba, ministre délégué chargé de l’Elevage et de la Pêche. Aussi, a souligné le ministre Ba, la croissance démographique pose à ce secteur de nouveaux défis de production agricole et de transformation des produits alimentaires. C’est dans ce cadre que le ministre Ba a salué la venue du Pro Arides qui « adopte de nouvelles approches pour un système de production agricole plus performant et plus résilient ».

En accord avec ses homologues du Burkina et du Niger qui ont pris part au lancement par visioconférence, le ministre Youba Ba a officiellement lancé le Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel tout en promettant le soutien du gouvernement malien pour l’atteinte des objectifs.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.