add share buttons
ven. Oct 15th, 2021

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

Mali : trois syndicats de la santé annoncent une grève de 72 heures

3 min read

AA / Bamako / Amarana Maiga

Le Syndicat National de la Santé de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF), le Syndicat Autonome des Cadres Médicaux (SYNACAM) et le Syndicat National des Travailleurs des Hôpitaux et des Structures Sanitaires (SYNATRASS) au CHU du Point G ont annoncé à la presse, samedi, leur décision d’entamer une grève de 72 heures à partir du lundi, reconductible du 13 au 16 septembre courant pour exiger l’abrogation du décret de mutation de Fousseyni Coulibaly secrétaire général du syndicat de l’hôpital du Point G.

Fousseyni Coulibaly a été affecté avril dernier, a indiqué Drissa Traoré, membre du Bureau du Comité Syndical du CHU du Point G. Les syndicats qualifient cette décision du directeur de l’hôpital de ‘ »violation de la liberté syndicale ».

« Les différents signataires de ce préavis de grève ont rencontré le ministre de la Santé et du Développement social trois semaines après sa nomination pour échanger avec lui sur le retour notre camarade. Au cours de échanges le ministre a affirmé avoir reconnu la faute du gouvernement et a promis que la décision va être faite. Depuis nous n’avons pas eu de suite », regrette Drissa Traoré, membre du Comité Syndical de l’Hôpital.

« Les autres syndicats ont décidé d’accompagner l’hôpital du Point G pour défendre la liberté syndicale à travers le mandat syndical », a expliqué pour sa part, le docteur Amadou Maiga, secrétaire aux revendications du Comité syndicat national du CHU Gabriel Touré.

‘ »Cependant, une partie des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré s’est désolidarisé de cet arrêt de travail suite à la création d’un collectif des travailleurs de ladite structure », a indiqué à l’Agence Anadolu (AA), Siriba Diawara, porte-parole du Collectif des travailleurs de Gabriel Touré.

« Quand un hôpital tourne au ralenti avec plusieurs tentatives de grève qui n’aboutissent à rien, finalement ça débouche sur des échauffourées au sein de l’hôpital. C’est pourquoi, il y a une conscience collective qui nous a guidé à s’unir et faire une assemblée pour prendre le destin en main », a ajouté Siriba Diawara.

« Fousseyni Coubaly pour lequel, les différents syndicats veulent faire la grève a été suspendu du Bureau du Point G pour une durée de 5 ans depuis décembre 2018 », a affirmé le porte-parole du Collectif des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré s’interrogeant sur le devoir du personnel de Gabriel Touré vis-à-vis des patients.

Le Collectif rassure les populations du fonctionnement de toutes les structures de l’hôpital Gabriel Touré, lundi.

De son côté, Losseny Bengaly secrétaire général du Comité Syndical du CHU Gabriel Touré affirme que tous les chefs de service iront en grève, précisant que du lundi au mercredi, il n’y aura ni consultation, encore moins bloc opératoire.

« Ce qui sera fonctionnel à Gabriel Touré c’est les services de garde, les patients hospitalisés, le service minimum », a insisté Losseny Bengaly, secrétaire général du CHU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.