add share buttons
ven. Oct 15th, 2021

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

La france suspend sa coopération militaire avec la centrafrique.

2 min read

La France a suspendu sa coopération militaire avec la Centrafrique et a gelé son aide budgétaire à Bangui jugé complice d’une campagne anti-française téléguidée par la Russie, a indiqué le ministre des armées Florence Parly dans un communiqué.

« A plusieurs reprises, les autorités centrafricaines ont pris des engagements qu’elles n’ont pas tenus, tant sur le plan politique envers l’opposition que sur le comportement vis-à-vis de la France, qui est la cible d’une campagne de désinformation massive en RCA« , a indiqué la ministre Florence Parly dans un communiqué. « Les Russes n’y sont pas pour rien, mais les Centrafricains sont au mieux complices de cette campagne« .

Les entraînements militaires prodigués aux Forces armées centrafricaines (Faca) par des troupes stationnées au Gabon ont été interrompus, a précisé le ministère sans donner plus de détail sur les aides militaires gelées. Selon l’AFP, Paris a rappelé fin avril dernier, les cinq coopérants militaires français en poste au ministère centrafricain de la défense.

« Chaque pays doit identifier d’autres potentialités »

Cette décision de la France intervient alors que la RCA, ancienne colonie française, s’est tournée vers la Russie pour l’aider à défendre son territoire contre les rebelles. Le président Faustin Archange Touadéra entretient de fluides relations avec l’administration de Vladimir Poutine. Son conseil à la sécurité nationale est le russe Valery Zakharov.

Dans un entretien avec le média russe Sputnik, la ministre centrafricaine des Affaires étrangères avait fustigé les représailles de la France, suite aux accointances centrafricaines avec Moscou, même si officiellement il n’en est rien. « Le multilatéralisme essaye de tenir bon face à cette crise, mais il est aussi important qu’au niveau national, chaque pays puisse identifier d’autres potentialités, ce qui est totalement compréhensible », a déclaré Baïpo-Temon, se prononçant sur l’aide militaire russe et sur le fait que chaque pays avait le droit et le devoir de travailler avec plusieurs partenaires pour son propre bien-être. Sur ce point, elle souligne qu’avec la France, les liens étaient historiques et que, malgré les divergences, ils ne sont pas rompus.

Benintv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.