add share buttons
ven. Oct 15th, 2021

LEPAYSDOGON.net

les diaments de l'info

G5 Sahel: LUTTE CONTRE L’EXTRÉMISME VIOLENT ET LE TERRORISME AU SAHEL, LE RESPECT ET LA PROTECTION DES FEMMES AU CŒUR DES ÉCHANGES!

4 min read

La cérémonie d’ouverture du Forum de plaidoyer a été présidée par Mme BOUARE Bintou Founé SAMAKE, Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille du Mali qui avait à ses côtés le Secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Brigade Souleymane DOUCOURÉ etle Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye de Bamako (EMP-ABB), Colonel Souleymane Sangaré. C’était également en présence du Représentant du Secrétaire Exécutif du G5 Sahel, le Général de Brigade nigérien Oumarou NAMATA, Commandant de la Force Conjointe ; la Représentante Résidente d’ONU Femmes au Mali, Mme Béatrice EYONG et l’Ambassadeur du Japon au Mali, S.E.M Masahiro KAWADA.

Cette activité couplée de formation et de plaidoyer a bénéficié de l’appui technique et financier du G5 Sahel, d’ONU Femmes et du Japon. a visé à renforcer les capacités des membres des Forces de Défenses et de Sécurité ( FDS ) des pays du G5 Sahel sur le respect des droits et la protection des femmes, et sur une meilleure prise en compte de la contribution des femmes dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

 l’atelier de formation a permis , de sensibiliser les participants sur l’importance du respect des droits et de la protection des femmes dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. Autrement dit, doter les participants d’outils d’analyse et de compréhension des besoins de protection spécifique des femmes.

S’agissant du forum de plaidoyer, il a eu but d’offrir une plateforme d’échanges et de partage d’expériences entre les FDS et les femmes sur les défis d’intégration, les leçons apprises et meilleures pratiques de prise en compte et de protection des femmes dans le cadre des actions de lutte contre le terrorisme au Sahel.

La Ministre malienne de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille s’est réjouie de l’organisation de ce forum. Toutes choses qui, selon Mme BOUARE Bintou Founè SAMAKÉ, vont contribuer à faciliter le dialogue et la collaboration civilo-militaire, garant de l’efficacité des actions en faveur de la Paix au Sahel.

Nul besoin de rappeler que les femmes et les enfants sont les principales victimes des conflits. C’est pourquoi, leur implication et leur participation effective dans les processus de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent est plus que salutaire, dira Mme le Ministre SAMAKE. Enfin, elle a insisté sur la nécessité d’un dialogue d’échanges de bonnes pratiques et de recommandations pour faire avancer l’agenda Femme, Paix et Sécurité dans le monde et pour une Paix durable au Sahel.

Pour sa part, le Secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, Général de Brigade Souleymane DOUCOURÉ a indiqué que face à la complexité de cette crise, nos États qui connaissent les mêmes problèmes de sécurité et partagent le même espace géographique qu’est le Sahel vont s’organiser à travers le G5 Sahel. Et cela, pour mutualiser davantage leurs moyens, ressources et efforts afin de venir à bout des forces du mal.

Pour le Général DOUCOURÉ, les objectifs de ce forum traduisent largement la vision et l’action du Gouvernement de la Transition malienne. Selon lui, cette vision intensifie, entre autres, la prise en compte de la Femme dans toutes nos politiques, notamment celles relatives à la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. Pour conclure, le Général Souleymane DOUCOURÉ a souligné que les assises de ce forum sont une opportunité permettant de faire un état des lieux de l’implication des femmes dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme au Sahel.

La rencontre a été marquée par des panels animés par des spécialistes des questions de Paix, Sécurité et Genre sur des thématiques spécifiques et transversales. A l’issue des 5 jours de travaux intenses, d’échanges fructueux et de réflexion approfondie, les participants ont formulé des recommandations en faveur de la Paix, la Stabilité et de la Prospérité au Sahel. La remise d’attestations aux participants a mis fin à l’atelier de Formation et Forum de plaidoyer sur les droits et la protection des femmes dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorismeau Sahel.

Service Communication

CNC G5 Sahel MALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.